Travail

Fermeture de 14 magasins Sears au Québec : Le gouvernement libéral doit accompagner les familles touchées


En bref, selon la CAQ :

  • La fermeture de 14 magasins Sears vient porter un coup très dur dans plusieurs régions du Québec
  • Le gouvernement libéral doit assurer tout son soutien aux familles touchées par les pertes d’emplois
  • Le commerce de détail vit des moments difficiles et il est temps pour le gouvernement libéral de se doter d’une véritable stratégie pour accompagner les travailleurs touchés par des fermetures dans ce secteur


Fermeture de 14 magasins Sears au Québec : Le gouvernement libéral doit accompagner les familles touchées

Le député de Johnson pour la Coalition Avenir Québec, André Lamontagne, s’inquiète grandement des conséquences de la fermeture, au Québec, de 14 magasins de la chaîne Sears Canada. Les hommes et les femmes qui perdront prochainement leur emploi peuvent compter sur le soutien de sa formation politique, mais M. Lamontagne espère qu’ils et elles auront surtout celui du gouvernement libéral.

Le porte-parole de la CAQ en matière d’économie, André Lamontagne, estime que tout doit être mis en œuvre pour aider les travailleurs touchés en cette période difficile. Il a souligné que les difficultés liées au secteur du commerce de détail ne datent pas d’hier, puisque plusieurs chaînes ont fermé leurs portes au cours des dernières années, notamment JACOB, Zellers, Mexx et Target. La ministre de l’Économie, Dominique Anglade, et la ministre du Travail, Dominique Vien, doivent plancher sur une stratégie pour soutenir les travailleurs de ce secteur qui ont récemment été affectés par des fermetures et ceux et celles qui risquent de l’être dans un avenir rapproché ; le commerce de détail étant en proie à de grands bouleversements.

Le caquiste a ajouté que ce sont des centaines de familles, dans toutes les régions du Québec, qui sont touchées par la fermeture des magasins Sears Canada. Il a proposé au gouvernement Couillard que la stratégie qui sera mise en place assure un accompagnement convenable à tous ceux qui sont affectés par des fermetures dans le secteur du commerce de détail, notamment en donnant un mandat spécifique à Emploi Québec pour mettre en place un processus de relocalisation pour les travailleurs concernés.