Actualité

Caucus présessionnel : La CAQ choisit la Mauricie pour préparer sa rentrée parlementaire


En bref, selon la CAQ :

  • C’est à Shawinigan, en Mauricie, que les député(e)s de la CAQ se réuniront pour leur caucus présessionnel les 28 et 29 août prochains
  • Le chef François Legault sera sur le terrain dès le 27 août pour rencontrer les médias et des acteurs locaux et économiques de la région
  • Depuis trop longtemps, le Parti libéral tient la Mauricie pour acquise. Les familles de la région veulent un changement positif en 2018


Caucus présessionnel : La CAQ choisit la Mauricie pour préparer sa rentrée parlementaire

Le député de Nicolet-Bécancour, whip et porte-parole de la Coalition Avenir Québec pour la région de la Mauricie, Donald Martel, est fier d’annoncer que le caucus présessionnel de l’aile parlementaire de sa formation politique aura lieu les 28 et 29 août prochain, à Shawinigan.

La CAQ de François Legault a un grand intérêt pour la Mauricie. Au cours des derniers mois, la CAQ a défendu les familles québécoises de la région dans de nombreux dossiers. Pour Donald Martel, le fait de tenir un caucus en Mauricie constitue une occasion exceptionnelle pour son équipe de continuer à faire valoir les projets locaux auprès du gouvernement libéral et d’aller à la rencontre des gens afin de porter leurs attentes et préoccupations jusqu’à l’Assemblée nationale.

Bien que le caucus présessionnel ne débute que le lundi 28 août, le chef de la CAQ, François Legault, sera en Mauricie dès le dimanche 27 août, dans le cadre de sa tournée du Québec. Il rencontrera les médias, de même que des acteurs locaux et économiques de la région.

Citations :

« Les Québécois de la Mauricie savent qu’ils peuvent compter sur l’équipe de la CAQ pour faire atterrir les dossiers qui les touchent directement. Que ce soit en économie, en santé ou en éducation, le Parti libéral ne livre plus la marchandise. Ce que veulent les familles de la Mauricie, c’est un changement positif en 2018. Ils en ont assez d’être pris pour acquis par un gouvernement libéral usé, là depuis trop longtemps »

 

« Depuis que le Parti libéral a pris le pouvoir en 2003, la Mauricie n’en a pas eu pour son argent ! De nombreux projets économiques ont avorté, les familles ont été surtaxées et le secteur manufacturier, essentiel pour l’économie locale, peine à se démarquer. À la CAQ, nous avons de grandes ambitions pour la Mauricie »

 

– Donald Martel
député de Nicolet-Bécancour, porte-parole de la CAQ pour la région de la Mauricie