Actualité

Transparence des organismes publics : La CAQ veut que les contribuables québécois soient mieux renseignés


En bref, selon la CAQ :

  • Le manque de transparence des libéraux se reflète dans les informations financières dévoilées par les organismes gouvernementaux
  • Les contribuables québécois, qui paient pour le fonctionnement de ces organismes, devraient avoir facilement accès à leurs états financiers officiels, ainsi qu’aux notes explicatives
  • Philippe Couillard a des efforts considérables à faire pour améliorer la transparence au sein de son gouvernement


Transparence des organismes publics : La CAQ veut que les contribuables québécois soient mieux renseignés

Dans le but de renforcer l’imputabilité et la transparence des organismes financés par des fonds publics, le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de finances, François Bonnardel, a déposé à l’Assemblée nationale le projet de loi 892, afin que les quelques 280 organismes publics et parapublics rendent disponibles leurs états financiers officiels, vérifiés par une firme comptable indépendante, sur leur site internet.

Le caquiste François Bonnardel estime qu’il n’est pas normal que les contribuables québécois ne soient pas en mesure de consulter facilement ces documents, qui concernent plusieurs sociétés d’État, commissions scolaires et les centres intégrés de santé et de services sociaux. Financés partiellement ou en totalité par des fonds publics, ces organismes gèrent plusieurs centaines de millions de dollars, souligne-t-il.

La CAQ souhaite aussi, tel que le recommande l’Ordre des comptables agréés du Québec, que les documents dévoilés soient accompagnés de leurs notes explicatives, souvent en annexe, afin que les Québécois aient réellement l’heure juste. Le projet de loi de M. Bonnardel prévoit également que la présentation des états financiers soit standardisée.

La transparence ne devrait plus être un idéal à atteindre en 2017, souligne le député de Granby. Philippe Couillard déçoit en la matière, lui qui avait promis de diriger le gouvernement le plus transparent de l’histoire. Le projet de loi de la CAQ assurera ainsi aux Québécois de mieux comprendre où va leur argent et, surtout, s’il est utilisé à bon escient par le gouvernement du Québec.

Citations :

« Les Québécois ont le droit de savoir si leurs organismes publics, qu’ils payent de leurs propres poches, sont gérés efficacement. Ce qu’on demande dans notre projet de loi, ce n’est pas de l’ordre de l’impossible. Le gouvernement ne devrait avoir rien à cacher »

 

« Il n’est pas normal que l’accès aux états financiers d’organismes publics varie d’une entité à l’autre. En effet, la forme, le type et la qualité des informations ne sont jamais les mêmes. Il est temps de mettre de l’ordre et de la transparence au gouvernement. J’invite le ministre Carlos Leitão à étudier sérieusement notre projet de loi »

 

– François Bonnardel
député de Granby, leader parlementaire, porte-parole de la CAQ en matière de finances publiques