Transport

Retard dans les travaux sur l’A-25 : Un autre fiasco libéral


En bref, selon la CAQ :

  • Livraison retardée, chantier désert, facture revue à la hausse : Laurent Lessard a perdu le contrôle du MTQ et des travaux de réparation du ponceau de l’A-25, à Saint-Roch-de-L’Achigan
  • Laurent Lessard est incapable de gérer convenablement un seul chantier au Québec
  • La perte d’expertise au MTQ a des conséquences directes et néfastes pour les familles québécoises


Retard dans les travaux sur l’A-25 : Un autre fiasco libéral

Deux mois après l’affaissement survenu à la hauteur de Saint-Roch-de-l’Achigan, le gouvernement libéral a perdu le contrôle sur la gestion des travaux sur l’autoroute 25, accusent le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, et ses députés, Benoit Charette et Mathieu Lemay.

Aux yeux de François Legault, les Québécois font une fois de plus les frais de l’incompétence et du manque d’expertise au Ministère des Transports (MTQ). Il se désole de voir l’échéancier des travaux sur l’autoroute 25 repoussé de plusieurs semaines, sans compter le coût des travaux qui sera révisé à la hausse.

Le porte-parole de la CAQ en matière de transports, Benoit Charette, a souligné la gestion catastrophique du dossier de l’affaissement sur l’A-25 par le ministre Laurent Lessard :

–       Le ministre avait promis que la réfection de l’autoroute serait complétée en deux mois ;

–       Le gouvernement admet maintenant ne pouvoir respecter son engagement. Il repousse donc de plusieurs semaines le rétablissement complet, sans s’engager sur un échéancier précis ;

–       L’ingénieur attitré à la surveillance du chantier ne possède que peu d’expérience au MTQ, selon le MTQ ;

–       Le chantier accuse des retards importants, en raison aussi de la grève des ingénieurs de l’État, si bien qu’une hausse de la facture pour les familles de la région est inévitable.

Le porte-parole caquiste pour la région de Lanaudière, Mathieu Lemay, estime que les familles québécoises méritent mieux.

Citations :

« Je comprends parfaitement les citoyens d’être fâchés. Ça n’a aucun sens que les travaux durent plus de deux mois, quand on sait que l’A25 est une artère majeure dans Lanaudière. Le gouvernement ne peut fermer les yeux sur les impacts économiques qui découleront de ces retards »

  

– François Legault
député de L’Assomption, chef de la CAQ

 

« Comment se fait-il que Laurent Lessard soit incapable de gérer un seul chantier adéquatement ? En dépit de ce qu’affirme le ministre, la maison continue de brûler au MTQ. Il n’y a pas une journée qui passe sans que les Québécois apprennent une mauvaise nouvelle impliquant directement le MTQ. Laurent Lessard n’est pas l’homme de la situation »

 

– Benoit Charette
député de Deux-Montagnes, porte-parole de la CAQ en matière de transports

 

« On nous avait promis un chantier de 2 mois, mais on se retrouve avec des travaux jusqu’au cou. Les Québécois sont tannés d’être pris en otage par le MTQ. Les Québécois souhaitent un échéancier précis, un chiffre précis sur le coût des travaux et un chantier dirigé par des ingénieurs d’expérience. Il me semble que ce n’est pas trop demander. Les familles de Lanaudière méritent mieux »

 

– Mathieu Lemay
député de Masson, porte-parole de la CAQ pour la région de Lanaudière