Transport

Couverture cellulaire sur les routes du Québec : Les automobilistes laissés à eux-mêmes


En bref, selon la CAQ :

  • Le MTQ ne sait même pas quelles sont les routes du Québec qui ne sont pas couvertes par un réseau de téléphonie cellulaire
  • Des centaines d’automobilistes sont restés coincés sur les routes partout au Québec lors de la tempête historique en mars et plusieurs n’ont même pas pu communiquer avec leurs proches, notamment en Mauricie
  • L’accès à un réseau cellulaire sur l’ensemble du territoire du Québec ne devrait pas être un problème au 21ème siècle


Couverture cellulaire sur les routes du Québec : Les automobilistes laissés à eux-mêmes

Le Ministère des Transports (MTQ) ne détient aucune liste des routes non-couvertes par un réseau cellulaire et aucun plan d’action pour développer la couverture du réseau sur les tronçons problématiques, a révélé le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de transports, Benoit Charette.

La couverture cellulaire dans les régions du Québec est déficiente et dangereuse pour la sécurité des Québécois, mais tout indique que l’enjeu n’est pas assez important pour que le gouvernement libéral en fasse une priorité. Résultat : lors de situations d’urgence, comme l’importante tempête de mars dernier, des automobilistes sont incapables de rejoindre leurs proches ou d’appeler pour de l’aide.

Le député Benoit Charette a souligné qu’en 2017, la sécurité routière ne se limite pas seulement aux photos radars. Le ministre Laurent Lessard doit emboiter le pas et se doter d’un portrait de la couverture cellulaire sur toutes les routes du Québec pour qu’aucune portion du territoire n’échappe à une couverture de base.

Citations :

« Pour une fois, la réponse du Ministère des Transports à notre demande d’accès a été claire : il n’y a pas de portrait, ni de plan d’action, pour doter nos régions d’une couverture cellulaire adéquate. On comprend que pour le gouvernement libéral, la couverture cellulaire ce n’est pas aussi payant que des photos radars, mais la sécurité des automobilistes doit primer avant tout. Ça fera bientôt 15 ans que ce le Parti libéral est au pouvoir et tout ce qui l’intéresse, c’est d’aller chercher plus d’argent dans les poches des Québécois, même quand il s’agit de sécurité routière »

 

« La CAQ fait une proposition concrète. L’an dernier, il y avait près de 29 millions de dollars de surplus accumulé dans le Fonds de la sécurité routière. D’ailleurs, ce Fonds n’a servi jusqu’ici à rien d’autre qu’acheter plus de photos radars. Pourquoi ne pas utiliser une partie des surplus pour développer la couverture cellulaire sur nos routes ? »

 

– Benoit Charette
député de Deux-Montagnes, porte-parole de la CAQ en matière de transports