Actualité

Baisse de l’emploi à temps plein : Le portrait n’est pas aussi reluisant que les libéraux le laisse croire


En bref, selon la CAQ :

  • Pour un quatrième mois consécutif, les emplois à temps plein ont baissé au Québec
  • C’est un avertissement que le gouvernement ne peut ignorer
  • Le portrait de l’emploi au Québec n’est pas aussi rose que le prétendent les libéraux


Baisse de l’emploi à temps plein : Le portrait n’est pas aussi reluisant que les libéraux le laisse croire

Pour un quatrième mois consécutif, l’emploi à temps plein au Québec a reculé, si bien que depuis le début de l’année 2017, ce sont 50 900 emplois dans cette catégorie qui ont été perdus. Voilà le constat dressé vendredi par le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d’économie, André Lamontagne, à l’occasion du dévoilement des derniers chiffres sur l’emploi.

La situation du marché de travail québécois est moins reluisante que ce que le gouvernement libéral de Philippe Couillard laisse croire. En effet, André Lamontagne a souligné que depuis 1 an, seulement 37 % des emplois créés sont à temps plein.

Le député de Johnson a ajouté que les prévisions économiques pour le Québec demeurent toujours inférieures à nos voisins : 1,7 % pour l’année en cours, comparativement à 2,6 % pour l’Ontario et 2,2 % pour les États-Unis. Les libéraux doivent prendre acte de cette réalité et ne pas crier victoire trop tôt comme ils le font sur toutes les tribunes, a mentionné le caquiste.

Citations :

« Pas plus tard que cette semaine, la ministre Dominique Anglade me disait qu’elle regardait l’avenir avec un sourire. Quand on regarde les prévisions de croissance, quand on constate la tendance des derniers mois relativement aux emplois à temps plein et quand on regarde les investissements privés, il n’y a pas lieu de se réjouir. Oui, la situation de l’emploi au Québec s’est améliorée, mais s’assoir sur leurs lauriers comme les libéraux le font, c’est la dernière chose à faire ! »

 

« Les chiffres sont têtus : depuis 4 mois, les emplois à temps plein ne cessent de diminuer. C’est un avertissement que le gouvernement doit de prendre au sérieux. Combinons à cela les exportations qui stagnent, les investissements privés qui ne sont tout simplement pas au rendez-vous. C’est un avertissement pour les libéraux »

 

– André Lamontagne
député de Johnson, porte-parole de la CAQ en matière d’économie