Actualité

Société des alcools du Québec : Des baux avec Georges Gantcheff et Marc Bibeau


En bref, selon la CAQ :

  • Georges Gantcheff et Marc Bibeau, deux libéraux notoires, sont respectivement propriétaires de 4 et 3 immeubles où on retrouve des succursales de la SAQ
  • Malgré tout ce qu’on a appris lors du scandale de la SIQ et à la commission Charbonneau, le gouvernement libéral refuse de rendre publics les baux et le coût des loyers payés par la SAQ
  • Les libéraux préfèrent protéger leurs amis que de faire preuve de transparence


Société des alcools du Québec : Des baux avec Georges Gantcheff et Marc Bibeau

Georges Gantcheff, au centre du scandale de la Société immobilière du Québec, et Marc Bibeau, ex-grand argentier du Parti libéral du Québec, sont chacun propriétaires d’immeubles où loge la Société des alcools du Québec (SAQ), a révélé jeudi le leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec, François Bonnardel.

En vertu de la Loi d’accès à l’information, la CAQ a appris que M. Gantcheff détient 4 bâtiments abritant des succursales de la SAQ. M. Bibeau, lui, en possède 3. Malgré ces nouvelles informations, le ministère des Finances, Carlos Leitão, a refusé de rendre publics les baux et les loyers payés par la société d’État pour chacune des succursales.

Citations :

« Carlos Leitão a trouvé des excuses bidon pour ne pas dévoiler les baux. La SAQ est un monopole d’État, ce qui veut dire qu’elle n’a pas de concurrents. Son argument du secret commercial ne tient pas la route. Il faut s’assurer que la SAQ paie le juste prix. George Gantchef et Marc Bibeau, on les connaît, c’est pour ça qu’on a des craintes. En refusant de rendre les baux publics, le ministre des Finances prouve que les petits amis du Parti libéral sont plus importants à ses yeux que les Québécois payeurs de taxes » 

– François Bonnardel
député de Granby, leader parlementaire, porte-parole de la CAQ en matière de finances publiques