Transport

Accès à l’information au MTQ : Laurent Lessard agit en spectateur


En bref, selon la CAQ :

  • Non seulement les journalistes, mais les députés se butent au manque d’intégrité du MTQ en matière d’accès à l’information
  • L’obscurantisme s’ajoute à une série de problèmes de gestion au MTQ
  • Le ministre Laurent Lessard se fait mener par ses fonctionnaires, plutôt que de mener son ministère. Il doit céder sa place


Accès à l’information au MTQ : Laurent Lessard agit en spectateur

Après une gestion catastrophique d’une tempête de neige, plusieurs rapports accablants du Vérificateur général et un ministre qui ne reconnaît même pas le piètre état des routes, voilà que le Ministère des Transports sombre dans l’obscurantisme.

C’est ce qu’a déclaré le député de la Coalition Avenir Québec, Benoit Charette, après avoir appris que la réponse d’une demande d’accès à l’information formulée par Le Journal de Québec a non seulement été traitée hors des délais prévus par la loi, mais également coulée à un média concurrent par le MTQ.

En juin dernier, Philippe Couillard lui-même affirmait qu’il fallait corriger le « problème profond de culture » aux Transports. Pour Benoit Charette, une partie du problème, c’est le ministre lui-même.

Citations :

« Nous avons vécu des cas très semblables à celui du Journal de Québec. Les réponses à nos demandes d’accès nous sont envoyées par la poste et apparaissent sur le site Internet du ministère avant qu’on les reçoive. Aujourd’hui, on constate que l’obscurantisme est monnaie courante au MTQ. C’est inacceptable ! Il apparaît clair que le ministre des Transports est incapable de se faire respecter. Ni par ses fonctionnaires, ni par ses collègues. À quand un ministre des Transports compétent ? »

– Benoit Charette
député de Deux-Montagnes, porte-parole de la CAQ en matière de transports