Énergie

Surfacturation via Hydro-Québec : Les libéraux refusent de s'excuser auprès des Québécois


En bref, selon la CAQ :

  • Après avoir dit non à un remboursement du 1,4 milliard de dollars surfacturé par Hydro-Québec pendant 8 ans, le ministre Pierre Arcand a refusé de présenter ses excuses aux Québécois
  • Les libéraux sont non seulement arrogants, ils sont complètement déconnectés de la réalité des familles québécoises, étouffées par les hausses de taxes et de tarifs libérales


Surfacturation via Hydro-Québec : Les libéraux refusent de s’excuser auprès des Québécois

Talonné par la Coalition Avenir Québec, le ministre de l’Énergie, Pierre Arcand, a refusé jeudi de présenter ses excuses aux Québécois pour la surfacturation de 1,4 milliard de dollars dont ils ont été victimes depuis 2008 par le biais de leur compte d’électricité.

Pourtant, le gouvernement Couillard était parfaitement au courant de cette taxe déguisée, puisqu’il a lui-même mis fin au mécanisme de remboursement instauré par la Régie de l’énergie afin d’utiliser cette cagnotte pour son retour à l’équilibre budgétaire.

Rappelons que mercredi, non seulement le ministre Arcand a reconnu l’existence de ces trop-perçus, mais il a fermé la porte à un remboursement pour les familles du Québec. La députée caquiste de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, a dénoncé l’attitude arrogante et ce geste égoïste du gouvernement libéral.

Citations :

« Les familles du Québec ont droit à la bonne vieille façon de faire libérale : piger dans les poches des familles de façon sournoise, sans jamais rembourser ! Non seulement le gouvernement Couillard confirme qu’il a instrumentalisé Hydro-Québec pour atteindre l’équilibre budgétaire, il ose dire aujourd’hui aux Québécois qu’ils ne reverront jamais la couleur de leur argent. C’est une indifférence totale face à la colère qui gronde dans les familles du Québec »

– Chantal Soucy
députée de Saint-Hyacinthe, porte-parole de la CAQ en matière d’énergie