Actualité

Marc-Yvan Côté : Philippe Couillard cache la vérité aux Québécois


En bref, selon la CAQ :

  • Quelques mois avant la course à la direction de M. Couillard, Marc-Yvan Côté a démontré son intérêt à aider le premier ministre à se faire élire
  • Quelques mois après la course à la direction de M. Couillard, l’UPAC saisissait au domicile de M. Côté des fiches de recrutement du PLQ
  • Les courriels dévoilés aujourd’hui montrent que les principaux organisateurs de M. Couillard étaient au courant d’une implication occulte de M. Côté
  • En refusant une commission parlementaire, Philippe Couillard veut cacher la vérité aux Québécois


Marc-Yvan Côté : Philippe Couillard cache la vérité aux Québécois

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, et son député de La Peltrie, Éric Caire, ont talonné Philippe Couillard en chambre au sujet des plus récentes révélations concernant l’implication de Marc-Yvan Côté dans la course à la direction du Parti libéral du Québec au profit du premier ministre.

 

Des échanges de courriels démontrent d’ailleurs que M. Côté agissait bel et bien dans l’ombre. L’équipe Couillard a même fait appel à ses services pour qu’il fasse le plein de délégués, notamment auprès des dirigeants de l’entreprise Premier Tech, entreprise qui est à l’origine de l’exclusion du conseil des ministres de Sam Hamad.

La CAQ a réclamé une commission parlementaire où Philippe Couillard et Marc-Yvan Côté devront témoigner, en plus des membres de l’équipe du premier ministre lors de sa course à la direction du PLQ. Parmi eux :

–       Stéphane Billette, whip du gouvernement et ex-organisateur en chef de sa campagne ;

–       Sam Hamad, député de Louis-Hébert et ex-président de sa campagne ;

–       Josée Lévesque, actuelle directrice de cabinet du whip et ex-organisatrice de sa campagne ;

–       Yves Goudreau, vice-président de Premier Tech ;

–       Lise Grondin, militante libérale.

La CAQ déplore le refus du premier ministre de faire la lumière sur cette affaire embarrassante pour lui.

Citations :

« Des échanges de courriels prouvent que Marc-Yvan Côté agissait dans l’ombre. Comment les Québécois peuvent-ils croire ce que le premier ministre dit dorénavant ? S’il se croit vraiment “irréprochable”, il n’a rien à craindre de comparaître en commission parlementaire. A-t-il peur de ce qu’on pourrait découvrir de l’implication de Marc-Yvan Côté dans sa course au leadership ? »

– François Legault
député de L’Assomption, chef de la CAQ

« À la CAQ, on veut que les Québécois puissent connaître la vérité. Si la vérité avait une quelconque signification pour ce gouvernement, Philippe Couillard ne se servirait pas de sa majorité pour bloquer une commission parlementaire »

– Éric Caire
député de La Peltrie