Actualité

Budget Leitão : Philippe Couillard ne comprend pas la réalité des familles du Québec


En bref, selon la CAQ :

  • La baisse d’impôt annoncée hier ne représente que 1 $ par semaine
  • Les augmentations de taxes et de tarifs pour une famille moyenne depuis l’arrivée des libéraux sont toujours de 817 $
  • Depuis son arrivée au pouvoir, Philippe Couillard renie promesse après promesse
  • Pour les aînés et les écoles en décrépitude, le budget libéral ne contient que des miettes


Budget Leitão : Philippe Couillard ne comprend pas la réalité des familles du Québec

En annonçant des baisses d’impôts de 55 $ par personne dans son budget mardi, le premier ministre Philippe Couillard a prouvé une fois de plus qu’il est loin de la réalité des familles du Québec, qu’il est inconscient de ce qu’elles vivent au quotidien et de l’impact qu’ont eu sur elles toutes les hausses de taxes et de tarifs qu’il a imposés depuis 2014.

Les pères et les mères de famille n’ont pas oublié non plus les promesses brisées par Philippe Couillard : lors de la campagne électorale, le chef du Parti libéral avait promis de ne pas augmenter les tarifs de garderie, les tarifs d’électricité et les taxes scolaires. Il a renié sa parole coup après coup.

Les députés François Paradis et Jean-François Roberge ont dénoncé le peu d’engagements du gouvernement envers les ainés du Québec et les élèves. Les premiers ne verront pas la valeur des repas qu’on leur fournit en CHSLD augmenter, et les autres verront moins d’infrastructures scolaires être rénovées, puisque les budgets dédiés à la rénovation des écoles ont diminué.

Citations :

« Le premier ministre ne comprend pas ce que vivent les familles du Québec. 1 piastre par semaine, ce n’est pas sérieux. Les Libéraux sont au pouvoir depuis 15 ans. Les familles paient toujours plus… TVQ, tarifs d’électricité, tarifs de garde et j’en passe. Le premier ministre nous parle du Parti libéral qui abolit la taxe santé… mise en place par le Parti libéral. Quand on l’écoute, on comprend pourquoi les Québécois sont cyniques »

 

– François Legault

député de L’Assomption, chef de la CAQ

 

« Les aînés qui vivent en CHSLD ont été oubliés par ce budget. Ils n’auront pas plus de bains, ni davantage d’argent pour de meilleurs repas. Le prix des aliments augmente toujours, mais le gouvernement n’indexe pas les budgets des repas en CHSLD. Comment le ministre de la Santé explique-t-il que le budget reste pareil, mais que le panier d’épicerie coute toujours plus cher ? »

 

– François Paradis

député de Lévis, porte-parole de la CAQ en matière de santé

 

« Hier, les Québécois ont vu le ministre de l’Éducation se faire passer pour Bob le bricoleur. Ce n’est rien d’autre qu’une mise en scène. Depuis 15 ans, les écoles se détériorent plus vite qu’on les rénove. Et ça ne changera pas cette année puisque le budget dédié aux écoles dans le Plan québécois des infrastructures a été amputé de 300 M$ par rapport à l’an dernier »

– Jean-François Roberge
député de Chambly, porte-parole de la CAQ en matière d’éducation