Transport

3e lien Québec-Lévis : François Legault dénonce l'inaction du gouvernement Couillard


En bref, selon la CAQ :

  • Le bureau de projet pour le 3elien qui devrait être annoncé dans le budget de demain ne doit pas être une coquille vide. Il doit inclure un budget et un échéancier précis
  • Le gouvernement Couillard avait accepté la proposition d’Éric Caire et promis un tel bureau de projet avant le dépôt de son budget. Il n’a pas tenu sa promesse
  • Les ministres et députés libéraux de la région de Québec doivent cesser de tergiverser
  • Il est absurde de continuer à travailler sur un SRB s’il n’y a pas une coordination avec les travaux sur le 3elien


3e lien Québec-Lévis : François Legault dénonce l’inaction du gouvernement Couillard

Entouré de ses députés de la grande région de Québec, le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a dénoncé le fait qu’à la veille du dépôt du budget libéral, le bureau de projet sur le 3e lien promis par le gouvernement Couillard n’a toujours pas été créé. Pourtant, le ministre des Transports, Laurent Lessard, avait affirmé le 21 février dernier à l’Assemblée nationale : « On va le faire avant le budget ! », alors qu’il était questionné par Éric Caire.

C’est une autre promesse libérale brisée, au détriment des mères et des pères de famille de Québec pour qui le trafic grandissant à Québec est une réalité quotidienne. François Legault a exigé que le bureau de projet pour le 3e lien qui devrait être annoncé demain ne soit pas une coquille vide. Il doit être accompagné d’un budget et d’un échéancier détaillés.

La CAQ veut également en finir avec les déclarations confuses et les promesses vagues des députés libéraux de la région de Québec. Philippe Couillard doit faire du 3ème lien un projet prioritaire, a soutenu M. Legault. Il s’explique mal les raisons pour lesquelles M. Couillard se traîne les pieds pour le 3e lien, une de ses promesses électorales, alors que pour le Système rapide par bus (SRB), que personne n’a demandé, il veut aller à toute vapeur, même s’il n’est pas en mesure d’assurer que le système passera sur le Pont de Québec.

Citations :

« Le gouvernement Couillard doit arrêter de niaiser les gens de Québec et s’engager clairement et concrètement à étudier le 3e lien. Les familles de la région prendraient très mal que Philippe Couillard nous annonce une coquille vide demain. On a l’impression que ce gouvernement-là regarde de haut la réalité que vivent les mères et les pères de famille qui, chaque jour, sont pris dans un trafic grandissant à Québec. On a un gouvernement théorique. On est tous pour la vertu et pour plus de transport en commun, mais la réalité est qu’un 3e lien est nécessaire pour compléter le réseau routier »

– François Legault
député de L’Assomption, chef de la CAQ

« Les libéraux de Québec ne cessent d’envoyer des messages contradictoires. Pendant ce temps-là, ils n’ont toujours pas mis en place un bureau de projet pour le 3e lien et refusent d’étudier sérieusement le projet. Ce qui est certain, c’est que réaliser un projet de SRB en ignorant le 3e lien, c’est totalement absurde. Comment peut-on, par exemple, définir le tracé d’un SRB sans tenir compte d’un 3e lien ? Surtout que personne n’est capable de nous assurer qu’un SRB pourrait emprunter le Pont de Québec. Les libéraux multiplient les promesses vagues depuis des années.  Il faut absolument avancer sur l’étude d’un 3e lien ! »

– Éric Caire
député de La Peltrie, porte-parole de la CAQ pour la région de la Capitale-Nationale

 

« Pendant que les libéraux improvisent, les péquistes sont complètement déconnectés. Les gens de Québec ont du mal à les suivre : Sylvain Gaudreault ne veut pas de 3e lien, Jean-François Lisée oui et propose même d’augmenter les taxes foncières pour réaliser le SRB ! Je tiens à assurer les gens de Québec : la CAQ s’opposera à toute nouvelle taxe pour la réalisation de ce projet »

– François Paradis
député de Lévis