Éducation

Financement des cégeps en région : La CAQ fait bouger le gouvernement libéral


En bref, selon la CAQ :

  • À la suite des questions de la CAQ, la ministre Hélène David a promis qu’elle réviserait la formule de financement des cégeps pour garantir la survie des institutions en région
  • La ministre entretenait un flou inutile depuis plus d’un an, en refusant de répondre aux inquiétudes de la Fédération des cégeps
  • Les cégeps ont été grandement fragilisés ces dernières années par les coupures répétées du gouvernement libéral


Financement des cégeps en région : La CAQ fait bouger le gouvernement libéral

Le député de la Coalition Avenir Québec, Jean-François Roberge, a obtenu la confirmation de la ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David, qu’elle procédera rapidement à la révision de la formule de financement des cégeps en région pour garantir leur survie.

Il y a un an, la Fédération des cégeps sonnait l’alarme dans une lettre destinée à la ministre, l’implorant de revoir la formule de financement afin de tenir compte de la réalité des cégeps régionaux. La ministre s’était engagée à se mettre au travail… en 2016.

La Fédération a remis au gouvernement libéral un rapport, le 9 février dernier, pour lequel un accusé de réception n’a même pas été envoyé. Il aura finalement fallu une question à l’Assemblée nationale du porte-parole caquiste en matière d’éducation pour faire bouger le gouvernement.

Citations :

« Je suis content que la ministre Hélène David ait enfin entendu raison. Cela fait plus d’un an que la population des régions attendait un signe de vie, ne serait-ce qu’un sentiment d’inquiétude quant à la situation financière fragile des cégeps en région. La situation est carrément critique, à un point tel que beaucoup d’étudiants sont placés devant un choix déchirant : quitter leur famille, leurs amis pour aller étudier dans les grands centres. Il y a des étudiants des régions qui abandonnent leurs études. Malgré l’alarme sonnée par la Fédération des cégeps, rien n’avait été fait. La ministre se vante d’avoir visité tous les cégeps. Visiter c’est bien, mais gouverner c’est mieux »

 « Aujourd’hui, le gouvernement libéral a promis d’agir. Je ne crierai pas victoire trop tôt. Je vais m’assurer qu’un plan de survie et une révision du financement des cégeps en région soient présentés dans les plus brefs délais.

 

– Jean-François Roberge
député de Chambly, porte-parole de la CAQ en matière d’éducation