Environnement

Journée mondiale de l'eau : L'eau, une priorité pour la CAQ


En bref, selon la CAQ :

  • Beaucoup de chemin reste à parcourir du côté du gouvernement pour défendre avec vigueur et conviction notre eau, une ressource appelée à prendre toujours plus de valeur
  • Le manque de transparence du gouvernement libéral met en danger la protection et la préservation de l’une de nos plus grandes richesses naturelles


Journée mondiale de l’eau : L’eau, une priorité pour la CAQ

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, la Coalition Avenir Québec réitère l’importance capitale de l’eau pour le développement durable et économique du Québec.

Les défis sont grands en matière de protection de l’eau, a souligné le porte-parole de la CAQ en matière d’environnement, Mathieu Lemay. Le gouvernement du Québec a une responsabilité prépondérante face aux enjeux qui touchent avant tout nos municipalités, comme :

–       L’approvisionnement en eau potable ;

–       Le traitement et la gestion des eaux usées ;

–       Les infrastructures vieillissantes de réseaux d’eau ;

Le caquiste a déploré l’improvisation du ministre David Heurtel, qui a menacé de couper aux organismes qui gèrent les bassins versants dès le 1er avril prochain l’accès à des données capitales sur l’état des eaux usées et les stations d’épuration au Québec.

Citations :

« La protection et la préservation de l’eau sont prioritaires pour la CAQ. L’eau est incontestablement la ressource la plus précieuse au monde. Alors que nous adoptons une loi pour rendre plus efficace et transparente la Loi sur la qualité de l’environnement, le ministre David Heurtel menace de priver les organismes de données capitales pour assurer la réussite des programmes d’assainissement des eaux usées. Où est la logique ? La transparence en matière d’environnement, ce n’est pas quelque chose qu’on accorde aléatoirement, selon les humeurs du ministre. Faisons réellement de l’eau une priorité au Québec ! »

 

– Mathieu Lemay
député de Masson, porte-parole de la CAQ en matière d’environnement

 

« Lorsqu’il a pris le pouvoir, Philippe Couillard avait promis d’être le gouvernement le plus transparent de l’histoire du Québec. Une fois de plus, on découvre son vrai visage. Il faut protéger notre or bleu ! Priver les organismes d’accéder à des données n’est clairement pas la voie à suivre »

 

– Simon Jolin-Barrette
député de Borduas, porte-parole de la CAQ en matière d’accès à l’information