La Petite Maison de Pointe-Calumet et la députée de Mirabel s’unissent pour faire appel à la population


La Petite Maison de Pointe-Calumet et la députée de Mirabel s’unissent pour faire appel à la population

La députée de Mirabel, Sylvie D’Amours, réagit vivement à la situation dans laquelle se trouve la Petite Maison de Pointe-Calumet et s’allie à la directrice générale, Diane Grenier, pour dénoncer la situation d’insécurité alimentaire dans la municipalité de Pointe-Calumet qui s’aggrave de semaine en semaine.
« Nous avons des protéines pour une vingtaine de familles alors que nous avons de la demande pour une soixantaine dans le besoin, et cela semaine après semaine. Il arrive que nous ayons que deux douzaines d’oeufs à offrir à ces familles…» affirme Diane Grenier.

Sylvie D’Amours se voit très préoccupée par la situation : « Nous sommes à la fin du mois de février, les guignolées sont passées, les dons de nourriture se font pauvres et il n’est pas normal qu’en 2017 une famille ne soit pas en mesure de manger suffisamment pour assurer son développement ».

La députée et la directrice générale de la Petite Maison assurent qu’elles recherchent des solutions permanentes afin de régler la situation criante de Pointe-Calumet, mais elles font appel aux gens de la communauté pour pallier à la situation actuelle.

Pour la députée de Mirabel, les organismes communautaires font des pieds et des mains pour arriver chaque semaine à combler les besoins de la communauté : « Les organismes comme la Petite Maison sont essentiels pour les citoyens dans le besoin. Ils travaillent avec très peu de moyens et doivent faire face à l’augmentation du fardeau fiscal jour après jour. Une chance que nous les avons! ».

La population peut se rendre à la Petite Maison de Pointe-Calumet afin de porter des denrées au 861 boulevard de la Chapelle. Les citoyens peuvent également communiquer avec l’organisme au 450-974-7556 ou auprès de leur municipalité pour avoir davantage de renseignements sur la façon de donner.