Actualité

Rapport Samson : La CAQ veut faire de la francisation des immigrants une priorité nationale


Rapport Samson : La CAQ veut faire de la francisation des immigrants une priorité nationale

À la suite de nombreuses consultations et de rencontres sur le terrain, échelonnées tout au long de la dernière année, la porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de protection et promotion de la langue française, Claire Samson, est fière de présenter son rapport sur l’intégration et la francisation des néo-Québécois, un mandat que lui avait confié son chef, François Legault.

Dans son document d’une vingtaine de pages, intitulé Une langue commune à tous et pour tous, la CAQ dévoile une série de 9 propositions et 22 mesures ambitieuses et concrètes visant à assurer la pérennité de notre langue, le français. « La francisation réussie de nos immigrants est l’un des plus grands défis des prochaines années. Compte tenu de la volonté du gouvernement de Philippe Couillard de hausser significativement les seuils d’immigration, sans pour autant augmenter les ressources financières liées à la francisation des nouveaux arrivants, il est de notre responsabilité de mettre des solutions sur la table », souligne Claire Samson.

Il est grand temps de rompre le silence sur les importantes lacunes constatées dans les milieux de la francisation, poursuit la députée d’Iberville. Elle propose donc de donner un vigoureux coup de barre pour faire de la francisation des néo-Québécois une véritable priorité nationale. Parmi les solutions contenues dans le rapport Samson, on retrouve :

–          L’instauration d’un guichet unique pour la francisation des immigrants adultes ;

–          Un changement de nom du Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion pour le Ministère de l’Immigration et de la Francisation ;

–          Que l’Office de la langue française soit sous la responsabilité du ministre de l’Immigration et de la Francisation ;

–          La création d’un poste de commissaire à la langue française relevant de l’Assemblée nationale ;

–          L’obligation pour tout nouvel immigrant de suivre un cours de francisation.

Au terme de son mandat, Claire Samson se dit convaincue que l’accès à la francisation est un droit pour tous les immigrants et que c’est au gouvernement du Québec que revient la responsabilité de fournir ce service essentiel. « Pour consolider et renforcer la présence du français au Québec, il faut inévitablement faciliter son apprentissage par ceux et celles qui choisissent de venir vivre ici. Ma plus grande fierté serait de voir nos immigrants s’intégrer pleinement et s’épanouir parmi nous. Ce sont eux les premières victimes des ratés de la francisation au Québec. Notre langue commune devrait être un véritable passeport pour une intégration réussie à la société québécoise, en même temps qu’une source de fierté pour celle ou celui qui parvient à la parler et la maîtriser », conclut la députée de la CAQ.

Il est possible de télécharger le Rapport Samson sur le site Internet de la Coalition Avenir Québec en cliquant ici.