La CAQ recrute Bruno Laroche

 

 16 juin 2016

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a annoncé jeudi que le préfet de la MRC Rivière-du-Nord et maire de Saint-Hippolyte, M. Bruno Laroche, portera les couleurs de sa formation politique pour l’élection partielle à venir dans Saint-Jérôme.

« Bruno Laroche est un passionné. C’est un homme qui connaît très bien la région. Comme candidature, on ne pouvait demander mieux. On parle d’un acteur politique de premier plan dans la région. Il est proche des gens, connait leurs préoccupations et est prêt à les défendre. Son parcours au municipal en est la preuve », a déclaré le chef de la CAQ.

« Au fil des ans et des tâches qui m’ont été confiées au cours des dernières années dans le monde municipal, j’ai développé une très bonne connaissance des enjeux qui sont chers aux citoyens de la région. Et j’ai la conviction que la CAQ est le seul parti qui est connecté sur ces enjeux et qui est prêt à remplacer les libéraux en 2018. Je crois bien humblement être la personne la mieux placée pour représenter les citoyens et les citoyennes de Saint-Jérôme. Je vais me battre à l’Assemblée nationale pour que leurs véritables préoccupations soient entendues à Québec! », a pour sa part expliqué Bruno Laroche.

La santé à Saint-Jérôme

Bien que la campagne ne soit toujours pas officiellement lancée, Bruno Laroche a indiqué que la santé sera un de ses chevaux de bataille. « À Saint-Jérôme, l’accès aux soins de santé est dans un état lamentable. Les réformes libérales de Gaétan Barrette sont un échec ici à Saint-Jérôme », a avancé M. Laroche, chiffres à l’appui.

« Notre système de santé est tellement débordé qu’il finit par oublier les patients. La situation ne peut plus durer et l’approche des libéraux n’a rien changé depuis plus de 13 ans. Et avez-vous entendu le PQ se prononcer sur la santé récemment ? La réponse est non! Le Parti Québécois est déconnecté et n’en a que pour sa course à la chefferie, sesdébats internes et la date de son référendum », a poursuivi François Legault.

Le chef caquiste a assuré que la CAQ mènera une campagne d’idées pour convaincre les citoyens de Saint-Jérôme. « Bruno fera campagne en parlant de vos véritables préoccupations : la santé, la prématernelle 4 ans, la création d’emplois payants, et il vous défendra contre de nouvelles hausses de taxes et d’impôts. Les citoyens de Saint-Jérôme auront la possibilité de se donner une voix forte pour envoyer un message aux libéraux : cette voix est celle de la CAQ », a conclu François Legault.

M. Laroche a fait le saut en politique active à titre de conseiller municipal de Saint-Hippolyte en 1997. L’homme de terrain, très connu dans la région, est maire de la municipalité de Saint-Hippolyte depuis 2009 et est préfet de la MRC Rivière-du-Nord depuis 2013. Depuis près de 2 ans maintenant, il occupe aussi le rôle de président de la Table des préfets des Laurentides. Il est également père de trois enfants.