Deux ajouts de taille pour la CAQ

 

 8 janvier 2016

Le début de l’année 2016 a été marqué par l’arrivée de deux vétérans des communications à la Coalition Avenir Québec.

Le 5 janvier, on apprenait que l’ancien conseiller de Pauline Marois et Gilles Duceppe, Stéphane Gobeil, joignait les rangs de la formation politique de François Legault.

«J’ai acquis la conviction que pour briser le monopole libéral, il faut unir les caquistes et les péquistes de bonne volonté derrière un projet nationaliste alliant fierté et prospérité. Cela prendra du temps et nous devrons bâtir des ponts. Pour ma part, j’ai décidé de commencer à le faire dès maintenant, en me joignant à la Coalition Avenir Québec », a-t-il expliqué.

Trois jours plus tard, c’est l’arrivée de Mychel Saint-Louis qui a soulevé de nombreuses réactions dans les médias et sur les réseaux sociaux.

« Après des rencontres et des discussions sur l’orientation résolument nationaliste à l’intérieur du Canada , sur le programme et aussi sur les engagements en matière de développement économique que je partage, j’ai donc accepté avec enthousiasme de faire équipe avec Francois Legault à titre de conseiller spécial en communications et ainsi de mettre mon expérience au service de mes concitoyens », a écrit sur sa page Facebook celui qui a notamment été correspondant parlementaire tant à Québec qu’à Ottawa, directeur de l’information à Télémédia, rédacteur en chef à Radio-Canada et producteur des débats «Face à face» à TVA.