Traitement accordé aux aînés dans un CHSLD de Laval : François Legault réclame une enquête indépendante


En bref, selon la CAQ :

  • Des employés ont dénoncé la négligence dont certains aînés du Centre d’hébergement de Ste-Dorothée seraient victimes
  • François Legault a demandé formellement au premier ministre de tenir une enquête indépendante sur ces inquiétants témoignages du personnel
  • Le gouvernement a le devoir de traiter nos aînés avec dignité et d’aller au fond des choses, en réaction à ces nombreuses allégations de mauvais traitements
  • Le ministre de la Santé a obstinément refusé la proposition de tenir une enquête, ne s’en remettant qu’à une seule version de l’histoire

À la suite des scandales touchant nos aînés sur les bains, les couches et les patates en poudre, voilà que des employés du Centre d’hébergement Ste-Dorothée ont vivement dénoncé les conditions lamentables que subiraient les résidents : des patients qui ne sont pas nourris adéquatement, des plaies de lit à profusion et des priorités de soin accordées aux patients qui ont des familles.

En réponse à ces très graves allégations de négligence, le gouvernement de Philippe Couillard a rejeté du revers de la main la proposition de la CAQ de tenir une enquête indépendante sur les conditions de vie de ces personnes âgées.  Le ministre de la Santé a évoqué que « la meilleure enquête est l’opinion des présidents des comités de résidents, qui sont entièrement satisfaits des services rendus». Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a réclamé que les libéraux aillent au fond des choses dans le dossier et que le ministre de la Santé cesse d’affirmer que ces allégations, très sérieuses et inquiétantes, sont de la démagogie.

Citations :

« Nous avons des employés, d’un côté, qui œuvrent sur le terrain et qui affirment que les aînés sont victimes de négligence. De l’autre, la direction de l’établissement, qui affirme que c’est faux. Les libéraux ont choisi leur camp : ils croient les gestionnaires, et ne feront pas enquête. C’est inacceptable. Un gouvernement de la CAQ traitera nos aînés avec respect et dignité, et n’aurait jamais fait l’économie d’une enquête pour s’assurer du bien-être de ces résidents. »

– François Legault

député de L’Assomption, chef de la Coalition Avenir Québec