Stationnements des hôpitaux : Les libéraux remplissent les coffres de l’État sur le dos des patients


En bref, selon la CAQ :

  • Il est inacceptable que des patients atteints de maladies graves comme le cancer paient des tarifs de stationnement exorbitants à l’hôpital.
  • La CAQ propose depuis plus de 2 ans que les deux premières heures soient gratuites dans tous les hôpitaux, CHSLD et autres installations de santé, ainsi que l’instauration d’un tarif maximal de 7 $ à 10 $ par jour.
  • Le ministre Barrette et le Parti libéral ne comprennent pas la réalité des patients.

 

Il est inacceptable que des patients atteints de maladies graves comme le cancer paient des tarifs de stationnement exorbitants à l’hôpital
La CAQ propose depuis plus de 2 ans que les deux premières heures soient gratuites dans tous les hôpitaux, CHSLD et autres installations de santé, ainsi que l’instauration d’un tarif maximal de 7 $ à 10 $ par jour
Le ministre Barrette et le Parti libéral ne comprennent pas la réalité des patients.

Alors que les libéraux affirment que la santé est au cœur de leurs préoccupations, on apprend que les hôpitaux et CHSLD ont fait 70 millions de dollars de profits avec les stationnements, l’an dernier, sur le dos des patients qui peinent à joindre les deux bouts.

Pour la Coalition avenir Québec, il est tout simplement inacceptable et inconcevable que le gouvernement encaisse d’imposants profits et remplisse ses coffres aux dépens des gens qui nécessitent des consultations ou des traitements en raison de leur condition de santé.

Depuis maintenant plus de deux ans, la CAQ propose la gratuité pour les deux premières heures de stationnement dans tous les hôpitaux, CHSLD et autres installations de santé, de même qu’un tarif maximal entre 7 $ et 10 $ quotidiennement, alors que certains établissements ont actuellement des tarifs allant jusqu’à 25$ par jour. Il s’agit là d’une mesure concrète visant à soulager l’impact important des coûts associés à une maladie ou à une condition particulière sur le portefeuille des patients.

Citations :

« Le gouvernement libéral ne comprend tout simplement pas la réalité des usagers du système de santé. Pourquoi ceux-ci doivent-ils se préoccuper autant des coûts exorbitants des stationnements dans les différentes institutions de santé au Québec ? N’en ont-ils pas déjà assez du stress causé par leur condition médicale et des heures pendant lesquelles ils doivent s’absenter du travail ? La CAQ déplore que les stationnements soient devenus de véritables machines à imprimer de l’argent »

– François Paradis

député de Lévis, porte-parole de la CAQ en matière de Santé