Pré-maternelle 4 ans : La CAQ déplore le manque d’ambition du gouvernement Couillard


En bref, selon la CAQ :

  • Le gouvernement Couillard manque d’ambition dans sa stratégie d’implantation des pré-maternelles 4 ans
  • Il faut lancer un véritable chantier plutôt que d’adopter une approche « à la pièce », comme les libéraux
  • L’objectif doit être d’implanter des pré-maternelles, gratuites mais non obligatoires, pour tous les enfants de 4 ans au Québec
  • Il est essentiel que nos jeunes fréquentent un milieu scolaire dès le plus jeune âge si on veut améliorer leur réussite. Un milieu scolaire permet de dépister plus facilement les troubles d’apprentissages et retards de développement et offrir des services professionnels aupréx enfants vulnérables
  • Au rythme où le gouvernement libéral ouvre les pré-maternelles, ça va prendre 50 ans avant que tous les enfants au Québec y aient accès

Le gouvernement libéral de Philippe Couillard manque encore d’ambition dans sa stratégie de déploiement des classes de pré-maternelles 4 ans, dénonce le député de la Coalition Avenir Québec, Jean-François Roberge.

Lundi, le ministre Sébastien Proulx a annoncé qu’il maintient essentiellement le rythme de 100 nouvelles classes de pré-maternelles 4 ans additionnelles au Québec par année, ce qui est beaucoup trop peu. Avec le Parti libéral, ce sont des annonces à la pièce et sans vision, alors qu’il faut faire de la pré-maternelle 4 ans un chantier national. Le caquiste Jean-François Roberge indique d’ailleurs qu’en septembre prochain, à peine 6 % de tous les enfants de 4 ans auront accès à la pré-maternelle. Il faut l’offrir à tous les enfants du Québec, pas uniquement à ceux provenant de quartiers défavorisés. Les troubles d’apprentissages et retards de développement n’ont pas de codes postaux.

Un gouvernement de la CAQ lancera cet important chantier qui permettra à tous les parents d’enfants de 4 ans qui le désirent d’envoyer leur petit dans une pré-maternelle, en milieu scolaire. C’est de cette façon que nous pourrons collectivement améliorer l’accès à des ressources spécialisées et effectuer un meilleur suivi pour les élèves qui manifesteront dès 4 ans des difficultés d’apprentissage.

Citations :

« L’objectif de la pré-maternelle 4 ans est de dépister les troubles d’apprentissage le plus tôt possible et d’offrir des services professionnels adaptés à nos tout petits. Il faut un véritable chantier, pas des annonces à la pièce, afin de permettre à tous les parents qui le désirent d’envoyer leur enfant de 4 ans en pré-maternelle, dans un milieu scolaire, avec les meilleures ressources à leurs dispositions »

– Jean-François Roberge

député de Jean-François Roberge, porte-parole de la CAQ en matière d’éducation