Luc Provençal portera les couleurs de la Coalition Avenir Québec dans la circonscription de Beauce-Nord

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, est fier d’annoncer que le maire de Beauceville et préfet du conseil des maires de la MRC Robert-Cliche, Luc Provençal, portera les couleurs de sa formation politique dans la circonscription de Beauce-Nord pour l’élection du 1er octobre prochain. M. Legault se réjouit de pouvoir compter sur ce fier Beauceron pour qui l’implication citoyenne est une grande priorité.

Luc Provençal réside à Beauceville depuis 63 ans et est actuellement maire de cette ville depuis 2009. Il occupe également le poste de préfet du conseil des maires de la MRC Robert-Cliche et il préside la Table des élus municipaux de Chaudière-Appalaches. Au fil des années, il s’est beaucoup impliqué dans sa communauté, notamment à la Commission scolaire Beauce-Etchemins, sur les conseils d’administration du Cégep de Beauce-Appalaches, du centre hospitalier de Beauceville, du club de golf de Beauceville, pour le Centre local de développement (CLD) Robert-Cliche, Place aux jeunes en région, la Table de concertation de l’alcool au volant de Chaudière-Appalaches et plusieurs autres.  En 2015, il a été co-président d’Opération Nez Rouge et s’est impliqué pendant une dizaine d’années au Club Rotary de Beauceville. Luc Provençal a aussi enseigné pendant 32 ans, en plus d’avoir été directeur d’école, entres autres à l’école Jésus-Marie de Beauceville.

François Legault qualifie de « perle rare » cet ajout au sein de son équipe de candidats. Le chef de la CAQ avoue qu’il y aura un grand vide à combler avec le départ de l’actuel député caquiste de Beauce-Nord, André Spénard, qui a fait un travail remarquable pour le comté au cours des dernières années. « Il est clair que les souliers d’André sont durs à chausser, mais je pense bien qu’on a trouvé la perle rare. Les électeurs peuvent être assurés que Luc connaît tous les dossiers et tous les enjeux de la région sur le bout des doigts. Avec un parcours aussi étoffé, il n’y a aucun doute que Luc a tous les atouts pour devenir un excellent député », a déclaré le chef de la CAQ.

De son côté, Luc Provençal avoue rejoindre la CAQ parce que « c’est le parti des régions, de l’économie, de l’éducation et le plus sensible à la réalité des familles». Il ajoute que la protection des aînés et l’amélioration de leur qualité de vie sont également des grandes priorités. Beaucoup de personnes âgées doivent sortir de la MRC pour se faire soigner dans les hôpitaux de Lévis et de Québec et ça coûte très cher collectivement. Ces personnes ont besoin de soutien en transport collectif et adapté. « En mai dernier, en Beauce, une résidence privée pour personnes âgées a même fermé en l’espace de 48 heures, sans préavis. Quarante personnes âgées ont dû être relocalisées dans l’urgence. Ça a traumatisé beaucoup de familles. Les Beaucerons s’attendent à mieux en matière de protection des aînés », explique le nouveau candidat caquiste.

Plusieurs priorités pour la Beauce

Luc Provençal compte bien faire entendre la voix des Beaucerons dans un éventuel gouvernement de la CAQ. « Après 15 ans de gouvernement libéral, les Québécois sont dus pour un changement. Mes priorités pour Beauce-Nord sont claires et je vais les défendre au sein du prochain gouvernement. Je veux soutenir nos entreprises face à la concurrence des États-Unis. Je veux aussi défendre nos agriculteurs. Une autre priorité pour moi est de compléter le dossier de la piste cyclable, qui traîne depuis trop longtemps », a conclu le candidat de la CAQ.