Lignes directrices de la loi 62 : Stéphanie Vallée a réussi l’exploit de faire l’unanimité … contre elle-même


En bref, selon la CAQ :

  • Les lignes directrices dévoilées la semaine dernière par la ministre Stéphanie Vallée pour gérer les demandes d’accommodements religieux vont créer une multitude de problèmes au sein de l’État
  • L’improvisation du gouvernement libéral est dénoncée par tous : les employés de la fonction publique, les médecins et les enseignants
  • Le gouvernement libéral ouvre la porte à la subjectivité la plus totale
  • Un gouvernement de la CAQ aura le courage de décréter que l’État québécois est laïc, en instaurant des balises claires

La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, a réussi tout un exploit : celui de faire l’unanimité contre elle, a lancé la porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de laïcité, Nathalie Roy. Personne au Québec ne comprend les balises libérales des accommodements religieux, a-t-elle dénoncé.

 

Après 10 ans de débats, les Québécois n’ont droit qu’à des lignes vides et inapplicables. Pire : le gouvernement libéral laisse les organismes trancher directement les requêtes, alors qu’ils ne sont aucunement outillés en la matière. Pour Nathalie Roy, la ministre Vallée vient de créer de la confusion comme jamais auparavant.

 

La députée caquiste de Montarville a d’ailleurs souligné que le Syndicat de la fonction publique du Québec, la Fédération des médecins spécialistes et la Fédération autonome de l’enseignement font front commun et dénoncent avec raison l’improvisation du gouvernement de Philippe Couillard.

Citations :

« Depuis 10 ans, les libéraux ont balayé sous le tapis le dossier des accommodements religieux. Tout ce que le gouvernement Couillard a réussi à faire, c’est de traiter toutes celles et ceux qui se préoccupent des accommodements religieux, de racistes et d’intolérants. Un gouvernement de la CAQ déchirera la mauvaise loi 62 et adoptera une vraie loi sur la laïcité. Nous aurons le courage que les libéraux n’ont pas eu pendant les 10 dernières années »

 

– Nathalie Roy

députée de Montarville, porte-parole de la CAQ en matière de laïcité