La CAQ s’engage à décontaminer le site de la Plage de l’Est

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, et la candidate caquiste dans Pointe-Aux-Trembles, Chantal Rouleau, sont très fiers d’annoncer qu’un gouvernement de la CAQ financerait les travaux de décontamination du site de la Plage de l’Est, estimés entre 4 et 5 millions de dollars.

Ce projet permettra, à terme, de rendre plus accessibles les berges du fleuve Saint-Laurent et donnera la possibilité aux citoyens d’y pratiquer de nombreuses activités récréatives et familiales, comme des promenades ou même la baignade. « Dans l’Est de Montréal, il y a beaucoup de terrains contaminés, qui une fois réhabilités, auront un énorme potentiel de développement. Comme mairesse d’arrondissement, Chantal a développé avec son équipe un magnifique projet, celui de la Plage de l’Est. Pour continuer à aller de l’avant, il faudra décontaminer le site. Une évaluation préliminaire chiffre les travaux entre 4 et 5 millions de dollars. Je vous annonce aujourd’hui qu’un gouvernement de la CAQ financera les travaux de décontamination du site de la Plage de l’Est. », a indiqué François Legault.

Le projet de la Plage de l’Est est déjà amorcé, puisqu’un pavillon d’accueil a été construit, des terrains de volleyball ont été aménagés et du mobilier urbain a été ajouté au site. Mais avant de pouvoir réaliser la seconde phase du projet, soit l’aménagement d’une jetée qui surplombera le fleuve, une promenade de béton le long de la plage et la construction de jeux d’eau, le site doit préalablement être décontaminé. « Ça fait des décennies que l’est de la ville de Montréal est négligé par le gouvernement du Québec. Il faut changer ça. Avec les projets de transport en commun que nous avons annoncés comme le tramway de l’Est et la revitalisation de la rue Notre-Dame, avec la plage de l’Est et la mise en valeur de terrains contaminés, l’Est de Montréal va prendre un grand coup de jeune! », a ajouté M. Legault.

Pour sa part, Chantal Rouleau a rappelé qu’elle travaille sur ce projet depuis longtemps et qu’il sera bénéfique pour toute la population de Pointe-Aux-Trembles. « Je rêve depuis longtemps à la Plage de l’Est. Je rêve d’en faire un point de rendez-vous pour toute la région. Un terrain de jeu pour les jeunes, une aire de baignade pour les familles, une fenêtre sur le Saint-Laurent. L’engagement d’un prochain gouvernement de la CAQ à décontaminer le sol est majeur. Il est déterminant pour la réalisation du projet. C’est l’étincelle dont nous avions besoin! », a-t-elle conclu.