Hôpitaux du Suroît et de Vaudreuil : Le gouvernement libéral a abandonné les patients de Beauharnois, Huntingdon, Châteauguay, Vaudreuil et Soulanges


En bref, selon la CAQ :

  • Il faut absolument un nouvel hôpital à Vaudreuil. Un gouvernement de la CAQ lancera les travaux de construction d’ici 2022 et surveillera attentivement les coûts
  • Pendant des années, le tandem Lucie Charlebois-Gaétan Barrette n’a pas donné l’heure juste. L’improvisation libérale a fait mal à la région
  • Le gouvernement libéral n’a prévu aucune mesure pour désengorger l’hôpital du Suroît d’ici l’arrivée d’un nouvel hôpital dans la région

Au terme d’une rencontre avec le comité tripartite pour la construction de l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges, le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a annoncé qu’un gouvernement de la CAQ lancera les travaux de construction du futur hôpital de Vaudreuil d’ici 2022, tout en assurant un contrôle serré des coûts. D’ici l’ouverture du nouvel hôpital, M. Legault appliquera deux mesures pour désengorger l’hôpital du Suroît : d’abord, ouvrir de nouveaux lits en dehors de l’hôpital pour libérer l’urgence, notamment en CHSLD, en résidence privée ou dans une ressource intermédiaire ; ensuite, ouvrir un centre de consultations sans rendez-vous au CLSC de Vaudreuil.

Le Parti libéral de Philippe Couillard a abandonné les patients de Beauharnois, Huntingdon, Châteauguay, Vaudreuil et Soulanges, a vivement critiqué François Legault. De passage dans la région, lundi, le chef caquiste a dénoncé l’improvisation des libéraux au cours des 15 dernières années, qui n’ont pas amélioré l’accès des Québécois de la région aux soins de santé. Pour preuve : 51 000 patients sont encore orphelins d’un médecin de famille dans Vaudreuil-Dorion et les taux d’attente à l’urgence et sur civière dans la région explosent. La CAQ appuie donc le nouveau projet du futur hôpital de Vaudreuil et fera tout ce qui est possible pour accélérer les travaux.

Accompagné de Louise Craig, porte-parole pour la communauté anglophone, et de Denis Lapointe, porte-parole pour les citoyens francophones, François Legault a souligné l’incompétence du tandem Lucie Charlebois-Gaétan Barrette, qui a promis d’ouvrir l’hôpital en 2021 alors que le terrain de l’hôpital n’est même pas encore acheté. En 2016, ils ont même dit que le projet coûterait 800 millions de dollars alors qu’en réalité, ils n’avaient aucune idée des coûts.

Il est temps pour les citoyens de la grande région de Vaudreuil-Soulanges de se donner un nouveau gouvernement qui leur garantira des résultats concrets.

Citations :

« Après 15 ans de gouvernement libéral, l’accès aux soins de santé est encore très problématique pour la population de Vaudreuil et des environs. Il faut absolument un nouvel hôpital à Vaudreuil, les patients en ont besoin. L’improvisation du Parti libéral a assez fait de mal dans la région. Un gouvernement de la CAQ fera tout pour accélérer les travaux du nouvel hôpital, tout en désengorgeant l’hôpital du Suroît d’ici là. Aujourd’hui, je dis aux gens de Vaudreuil : c’est le temps de changer ! »

 

– François Legault
député de L’Assomption, chef de la CAQ