Fin de session parlementaire : La CAQ dresse le bilan de 15 années libérales


En bref, selon la CAQ :

  • Le manque d’intégrité et de transparence des libéraux au cours des 15 dernières années ont gravement entaché le Québec
  • Après avoir formé une solide équipe de députés et de candidats, François Legault s’est dit convaincu de représenter la formation politique qui répondra au désir de changement des Québécois
  • À trois mois et demi des élections générales, beaucoup de travail reste à faire pour gagner la confiance des Québécois

Un fort désir de changement souffle sur le Québec, après 15 années d’un gouvernement usé et fatigué. Lors de son point de presse clôturant la session parlementaire, le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a d’emblée tenu à faire le bilan de ces 15 années libérales.

Entouré de ses député(e)s, François Legault a rappelé différents échecs des libéraux au cours des 15 dernières années, notamment en éducation, en santé et en économie. À la veille de l’élection, le chef de la CAQ a souligné que le Québec peut faire mieux dans ces domaines.

M. Legault s’est félicité d’avoir assumé le rôle de véritable opposition officielle à l’Assemblée nationale, d’avoir formé une équipe de candidats et de députés aguerris, et dont les Québécois seront fiers. Il a rappelé que rien n’est joué d’avance et que des efforts considérables restent à faire pour gagner la confiance des Québécois, qui sont désillusionnés après les 15 dernières années de copinage et de scandales libéraux, qui ont véritablement entaché le visage du Québec.

François Legault s’est dit convaincu que les Québécois sont murs pour un changement, prêts à tourner la page sur ces 15 dernières années.

Citations :

« Aujourd’hui, je veux dire aux Québécois qu’il y a un espoir. L’espoir d’un gouvernement qui va faire de l’éducation une vraie priorité nationale, qui va enrichir les Québécois, stimuler l’innovation, les investissements des entreprises et les exportations. Un gouvernement qui va remettre plus d’argent dans les poches des familles et des Québécois.  Le Québec peut faire mieux, faire plus, en éducation, en santé et en économie. C’est un engagement ferme!»

 

– François Legault

député de l’Assomption, chef de la Coalition Avenir Québec