Élection générale de 2018: Claire IsaBelle portera les couleurs de la CAQ dans Huntingdon

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, est très fier d’annoncer que la professeure et chercheuse, Claire IsaBelle, portera les couleurs de sa formation politique dans la circonscription de Huntingdon lors de la prochaine élection générale. M. Legault présentera d’ailleurs cette nouvelle candidate aux militants caquistes de Huntingdon lors d’un cocktail vendredi soir. Il se réjouit de pouvoir compter sur cette femme reconnue dans la région et qui a de grandes ambitions pour l’avenir de l’éducation au Québec.

 

Claire IsaBelle est, depuis plusieurs années, la présidente de la Commission politique de la CAQ. « Claire est très impliquée à la CAQ, et ce, depuis la fondation du parti. Je suis très fier de l’avoir à mes côtés aujourd’hui. Elle a participé activement à l’élaboration de nos propositions en éducation : l’implantation de la prématernelle quatre ans, non obligatoire, dans toutes les écoles du Québec et l’ajout de cinq heures par semaine dans toutes les écoles secondaires pour plus de sports, d’arts et d’aide aux devoirs. Claire et moi partageons cette passion qu’est l’éducation. Un gouvernement de la CAQ va recommencer à investir dans ce secteur de la plus haute importance. Il s’agit du meilleur investissement que l’on puisse faire comme société », a déclaré François Legault.

 

Claire IsaBelle, professeure titulaire et chercheuse en leadership scolaire à l’Université d’Ottawa, a un objectif bien clair en tête : améliorer le taux de diplomation au Québec, notamment dans le comté d’Huntingdon. « On retrouve, dans certaines de nos commissions scolaires, des taux de décrochage très élevés. Dans la région, on parle d’un jeune sur trois qui décroche. On doit aider tous nos jeunes à obtenir au moins leur diplôme d’études secondaires », a expliqué la candidate caquiste.

 

Protéger les emplois en agriculture

 

Claire IsaBelle est bien placée pour savoir à quel point l’agriculture est un pilier économique de Huntingdon. « J’ai grandi à St-Michel. Je sais à quel point l’agriculture, c’est important pour les gens du comté. Dans la région de Napierville, l’agriculture, la fabrication et le transport représentent 30% des emplois et pratiquement autant dans le Haut-St-Laurent et à Ste-Martine. On parle, ici, de milliers d’emplois dans le secteur agroalimentaire. Nous devons protéger ces emplois. Un gouvernement de la CAQ va mettre à la disposition des agriculteurs un fonds de 50 millions de dollars par année pour les aider à acheter des équipements modernes. Les agriculteurs méritent d’être considérés comme des entrepreneurs de premier rang », a ajouté Claire IsaBelle.

 

Pour François Legault, les libéraux ont abandonné la région. « La preuve, c’est l’hôpital du Suroît, à Valleyfield. C’est à cet endroit que l’on retrouve le pire taux d’occupation au Québec. Aujourd’hui, il est à 164%. Ça ne fait pas de sens ! Je prends l’engagement qu’un gouvernement de la CAQ renégociera une entente avec les médecins de famille pour qu’ils soient disponibles lorsque les patients sont malades, plutôt que de forcer les patients à se rendre à l’urgence », a conclu le chef de la CAQ.