Élection générale de 2018 : André Bachand sera le candidat de la CAQ dans Richmond

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, est très fier d’annoncer que l’ex-maire, député fédéral et ambassadeur, André Bachand, sera le candidat pour sa formation politique dans le comté de Richmond lors de la prochaine élection générale. Pour François Legault, la candidature d’André Bachand envoie un message fort aux gens de l’Estrie : la CAQ a l’intention de s’implanter durablement dans la région.

« André et la CAQ, c’est un mariage naturel. C’est un nationaliste québécois depuis toujours, qui souhaite bâtir avec nous un Québec fort et fier, à l’intérieur du Canada. André est aussi très attaché à sa ville de naissance, Asbestos, et à sa région, l’Estrie. Il comprend parfaitement l’importance de nos régions dans le développement économique du Québec et il vient avec une grande expérience. Avec son bagage, André va jouer un rôle important dans un éventuel gouvernement de la CAQ », a indiqué François Legault.

André Bachand est très enthousiaste face à la vision de la CAQ pour le développement économique des régions. « François Legault veut développer notre économie en s’appuyant sur les régions. Il veut un Québec plus fort et plus riche à l’intérieur du Canada. Ça me rejoint parfaitement. Après toutes les rencontres que j’ai eues avec François Legault, l’organisation, les députés et des membres de la CAQ, je peux vous affirmer que j’ai une confiance énorme en cette équipe. À mes yeux, la CAQ incarne véritablement le changement. Je suis convaincu qu’on peut réaliser de grandes choses ensemble », a-t-il expliqué.

Le développement économique régional au coeur des priorités

D’entrée de jeu, le candidat caquiste identifie trois priorités pour le comté de Richmond. « Il est certain que la diversification économique de la région d’Asbestos doit être une priorité. Le Fonds de diversification de la MRC des Sources sera vraisemblablement épuisé d’ici 2022 et il faut s’assurer qu’aucun projet ne sera pénalisé après cette échéance. Il y a également la couverture Internet haute vitesse qui doit être améliorée. Le développement économique d’une région en 2018 passe absolument par un accès convenable à Internet. Et finalement, il faut aussi parler du dossier de la route 257 qui devient carrément dangereuse », a conclu André Bachand.