Décès de Paul Gérin-Lajoie : La CAQ salue le départ d’un grand Québécois

La Coalition Avenir Québec et son chef, François Legault, tiennent à transmettre ses plus profondes sympathies aux enfants, à la famille et aux proches de monsieur Paul Gérin-Lajoie, qui s’est éteint à l’âge de 98 ans.

M. Gérin-Lajoie a marqué l’histoire du Québec de façon bien particulière, en ouvrant un nouveau chapitre sur l’éducation, en plein cœur de la Révolution tranquille. Outre sa doctrine Gérin-Lajoie, qui a fortement contribué à l’essor du Québec par le biais de l’éducation, qui lui a permis de prendre une place importante sur la scène internationale et de faire respecter ses compétences particulières, on lui reconnaît de nombreux legs, qui ont façonné le Québec moderne. Pendant de nombreuses années, il a exporté dans le monde entier l’expertise québécoise et a favorisé son développement, alors qu’il dirigeait l’Agence canadienne de développement international. Encore aujourd’hui, la dictée PGL de ce grand nationaliste continue de valoriser l’importance du français pour les jeunes Québécois, un legs important de son œuvre fondamentale pour le Québec.

Il a par ailleurs défendu et fait valoir de nombreux principes, encore chers aujourd’hui au peuple québécois, dont l’obligation à l’instruction jusqu’à l’âge de 16 ans et la gratuité de l’enseignement dans le réseau de l’éducation public.

Ses grandes réalisations resteront à jamais marquées dans le souvenir collectif des Québécois et des Québécoises, et tous doivent s’unir aujourd’hui pour saluer l’apport colossal de M. Gérin-Lajoie à la société Québécoise. Nous nous remémorerons longtemps des réalisations de ce grand bâtisseur pour les jeunes et nous nous souviendrons toujours de lui comme étant celui qui a doté le Québec d’un réseau d’éducation, une véritable richesse collective que nous devons promouvoir et protéger.

Citations :

« Comme ministre de l’Éducation, je me suis grandement inspiré de lui. Par sa mémoire, je souhaite de tout cœur qu’il continuera de transmettre aux femmes et aux hommes politiques à venir l’importance d’un réseau de l’éducation fort, structuré et influant. Mes plus sincères condoléances vont à ses enfants et à ses proches, ainsi qu’à tous ceux et celles qui ont côtoyé ce grand homme tout au long de sa carrière. »

– François Legault
Député de L’Assomption, chef de la Coalition Avenir Québec