Claude Reid portera les couleurs de la Coalition Avenir Québec dans Beauharnois le 1er octobre prochain

De passage à Salabbery-de-Valleyfield, le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a annoncé que l’homme d’affaires Claude Reid sera le candidat de sa formation politique dans le comté de Beauharnois, pour le scrutin du 1eroctobre prochain.

 

Depuis 2007, Claude Reid travaille au sein de la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield en tant que directeur des communications et stratégies d’affaires. Il aussi été directeur des communications pour la Fédération des chambres de commerce du Québec, conseiller en communication pour la Commission des valeurs mobilières du Québec, adjoint au directeur des relations publiques du Québec pour l’Association des banquiers canadiens et adjoint parlementaire du député fédéral de Beauharnois-Salaberry, entre 1990 et 1993.À l’issue d’un baccalauréat en science politique et d’un second en relations industrielles à l’Université de Montréal, Claude Reid a complété en 1999 une maîtrise en administration des affaires (MBA).Depuis 2010, il s’implique en tant que président du conseil d’administration de Moisson Sud-Ouest, en plus d’avoir été président de plusieurs commissions de la ville de Salaberry-de-Valleyfield. Il a d’ailleurs été conseiller municipal dans le quartier Georges-Leduc de 1999 à 2007.

 

« Pour faire le saut en politique active, j’attendais un discours inspirant, un discours qui remettrait les gens au cœur des priorités. Je l’ai enfin trouvé à la CAQ et chez François Legault. Le comté de Beauharnois est dans l’opposition depuis trop longtemps. Les vieux partis sont usés. Il est temps d’obtenir des résultats concrets pour les citoyens de Beauharnois, avec une nouvelle équipe et un nouveau gouvernement », a déclaré Claude Reid.

 

Le nouveau candidat compte se mettre au travail dès maintenant en défendant plusieurs dossiers pressants. Parmi eux, notons celui de la congestion routière sur le boulevard Monseigneur-Langlois, emprunté quotidiennement par de nombreux camions, ainsi que le projet de rénovation de l’hôpital du Suroît, qui traîne depuis longtemps et qui est nécessaire pour assurer l’accès et la qualité des services pour les patients.

 

Un candidat de grand calibre, dit François Legault

 

Le chef de la CAQ, François Legault, a indiqué avoir hâte de travailler avec Claude Reid, dont le parcours professionnel sera d’une grande utilité au sein d’un gouvernement de la CAQ. Avec son passé économique, M. Reid contribuera à l’objectif que s’est donné M. Legault, soit de diversifier les exportations au Québec, a souligné le chef caquiste.

 

« Claude possède toutes les qualités : il connaît très bien le monde financier, il a beaucoup d’expérience en affaires, en communication, en politique municipale et fédérale et il est impliqué dans sa communauté depuis longtemps. C’est un candidat de grand calibre pour Beauharnois, qui va être prêt à livrer la marchandise dès le jour 1 », s’est réjoui François Legault.

 

Le chef caquiste a appelé les électeurs de la région à se ranger derrière son parti, le seul en mesure de déloger le gouvernement libéral et relancer le Québec. « On a besoin de changement et le seul parti capable de vaincre les libéraux pour former un nouveau gouvernement, c’est la CAQ. On s’engage à faire plus et à faire mieux pour les familles québécoises. Pour réussir, j’ai besoin de Claude, dans un gouvernement majoritaire ! » a conclu François Legault.