BARREAU DU QUÉBEC : La CAQ accueille favorablement la suspension du recours du Barreau du Québec


En bref, selon la CAQ :

  • Lundi, le Barreau du Québec a proposé de suspendre son recours intenté en avril dernier, qui visait à faire déclarer inconstitutionnel le processus législatif actuel à l’Assemblée nationale
  • La CAQ accueille favorablement cette suspension, puisqu’elle juge que les conclusions du Barreau du Québec et sa démarche de forcer le bilinguisme intégral dans le processus d’adoption des lois étaient déraisonnables
  • Le français est et demeurera toujours la langue officielle du Québec

Lundi soir, le Barreau du Québec a proposé la suspension de son recours visant à obliger l’Assemblée nationale d’adopter le bilinguisme intégral en matière législative au Québec. Cette action en justice avait d’ailleurs fait de nombreux mécontents au sein même des membres de l’ordre professionnel, qui demandaient que celui-ci fasse marche arrière dans le dossier.

 

Pour la Coalition Avenir Québec, la décision de négocier hors cour pour en arriver à un règlement de la situation constitue une approche responsable, dans l’intérêt supérieur du peuple québécois.

Citations :

« Je tiens à rappeler que le français est la langue officielle du Québec. Nous sommes satisfaits, à la CAQ, que le Barreau fasse marche arrière dans son recours contre l’Assemblée nationale. Nous devons prioritairement mettre des efforts supplémentaires pour améliorer l’accès à la justice au Québec, ce qui constituera une réelle avancée en matière de justice, et ce, dans l’intérêt de tous les Québécois »

– Simon Jolin-Barrette

député de Borduas, porte-parole de la CAQ en matière de justice