Arrêts de services et nombreux retards sur la ligne Deux-Montagnes : Les usagers de nouveau pris en otage, dénonce la CAQ


En bref, selon la CAQ :

  • Depuis plusieurs jours, les usagers de la ligne Deux-Montagnes–Montréal sont encore victimes de nombreux retards et annulations de train
  • Cette situation n’est pas sans rappeler ce que les usagers ont dû subir en début d’année
  • Pour que le transport collectif devienne une alternative intéressante, il faut que les services soient efficaces et fiables
  • Dans son Plan de décongestion, la CAQ propose que le financement du gouvernement du Québec disponible pour les sociétés de transport collectif soit dorénavant conditionnel à l’élaboration par chacune d’entre elles d’une politique de qualité de service

Les usagers des trains de banlieue entre Deux-Montagnes et le centre-ville de Montréal sont une fois de plus victimes d’une piètre qualité de service, alors que des dizaines de retard ou d’annulations de train sont rapportés chaque jour, dénonce le député de Deux-Montagnes et porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de transport, Benoit Charette.

Le gouvernement libéral n’a pas appris de ses erreurs de l’hiver dernier, constate le député caquiste de Deux-Montagnes, alors que la ligne la plus achalandée du réseau connaît en ce moment d’énormes ratées. Pour mettre fin à l’exaspération des usagers, Benoit Charette exhorte le ministre des Transports, André Fortin, à sortir de ses vacances pour régler le dossier une fois pour toutes et assurer aux travailleurs et aux familles un service efficace et fiable.

Le caquiste Benoit Charette estime qu’un changement de culture s’impose au sein des sociétés de transport. Dans son plan de décongestion, présenté il y a quelques semaines, la CAQ a fait part de sa volonté, une fois élue au gouvernement en octobre prochain, d’exiger des sociétés et des opérateurs de transport de se doter d’une politique de qualité de service, sans quoi leur financement en provenance du gouvernement du Québec serait amputé. M. Charette ajoute que ces politiques devront prévoir des compensations aux usagers lorsque les horaires ne sont pas respectés, comme c’est le cas présentement sur la ligne Deux-Montagnes.

Citations :

« Depuis plusieurs jours, les usagers sont exaspérés face au nombre de retards et d’annulations de trains de banlieue. Où est André Fortin ? Il doit régler immédiatement le dossier. Pour que le transport collectif soit attrayant, il doit représenter un avantage, en plus d’être fiable. Présentement, ce n’est pas le cas. Si une personne n’est plus en mesure de planifier ses déplacements tant les retards et les annulations de trains sont nombreux, elle délaissera le transport collectif à coup sûr. Un gouvernement de la CAQ rendra les sociétés de transport imputables. Elles devront assurer un service de qualité, sans quoi leur financement sera coupé »

– Benoit Charette

député de Deux-Montagnes, porte-parole de la CAQ en matière de transport