Projet de loi 144 : Les libéraux en voie de légaliser les écoles religieuses illégales

 

 8 novembre 2017

Philippe Couillard persiste et signe : les enfants scolarisés à la maison, notamment pour des raisons religieuses, n’auront pas à suivre le programme ni à passer les examens du ministère de l’Éducation. Pour François Legault, chef de la Coalition Avenir Québec, le gouvernement libéral manque à son devoir de protéger des milliers d’enfants en leur assurant une éducation de qualité et digne de ce nom.

Le projet de loi 144 ouvre une brèche dangereuse, s’est inquiété M. Legault, puisque les parents qui choisissent de faire l’école à la maison pour leur enfant, entre autres pour des raisons religieuses, pourront le faire sans enseigner des matières essentielles comme l’histoire et la science. Pire : Philippe Couillard ouvre la porte aux écoles religieuses qui jusqu’à hier étaient illégales et clandestines.

Le chef caquiste a ajouté que le gouvernement libéral ne peut fermer les yeux face à cette situation, puisque l’école à la maison est un phénomène grandissant au Québec, alors que depuis 5 ans, le nombre de parents qui scolarisent leur enfant chez eux a doublé.

TVQ sur le commerce en ligne : Attention avant de tout taxer, demande la CAQ

 

 8 novembre 2017

À la suite de l’annonce du ministre des Finances, Carlos Leitão, de son intention d’appliquer la Taxe de vente du Québec (TVQ) à l’ensemble du commerce en ligne dès 2018, le leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec, François Bonnardel, met en garde le gouvernement libéral contre son réflexe de vouloir tout taxer, alors que les familles du Québec ont déjà souffert de nombreuses hausses de taxes et tarifs depuis près de 15 ans de régime libéral.

La CAQ travaille actuellement sur une nouvelle proposition concernant la taxation du commerce en ligne. Pour François Bonnardel, plus de flexibilité s’impose. Si, dans un secteur donné, on décide de taxer un produit, toutes les entreprises devraient se voir appliquer la même fiscalité, qu’elles vendent ce produit en ligne ou en magasin. En revanche, il est possible que la solution passe par une élimination de la TVQ sur certains produits, encore une fois pour l’ensemble des joueurs d’un même secteur.

Le député de Granby mentionne que la solution libérale d’appliquer la TVQ à l’ensemble du commerce en ligne est simpliste, mais pas surprenante puisqu’après 15 ans au pouvoir, les libéraux sont passés maîtres dans l’art d’ajouter des taxes aux familles du Québec.

La CAQ dévoilera sa proposition détaillée en temps et lieu, mais annonce d’ores et déjà qu’au total, les familles du Québec paieront moins de taxes avec celle-ci qu’avec la solution libérale.

La CAQ voit grand pour Lanaudière

 

 8 novembre 2017

Réunis en caucus le lundi 6 novembre dernier pour rencontrer plusieurs regroupements locaux et régionaux oeuvrant en santé, en développement social, en agriculture et en éducation, les députés de la Coalition Avenir Québec invitent les Lanaudois à se joindre au seul parti qui voit grand pour la région. Pour les députés caquistes, la région a besoin d’un gouvernement qui a le courage de remettre de l’argent dans le portefeuille des familles, garantir l’accès à un médecin de famille, créer des emplois payants et investir en éducation. De son côté, Lise Lavallée a profité de la Semaine des proches aidants pour réitérer l’urgence d’investir dans les soins à domicile et de reconnaître l’apport inestimable des aidants naturels.