Santé

Rapport dévastateur du Protecteur du Citoyen : Le bilan de près de 15 années libérales


En bref, selon la CAQ :

  • Ce n’est pas la première fois que le Protecteur du Citoyen sonne l’alarme et dénonce le manque d’accès aux soins de santé et aux soins à domicile
  • Ce rapport dévastateur est un double échec pour les libéraux : d’abord pour Gaétan Barrette, ensuite pour Philippe Couillard, présenté comme le sauveur du système de santé en 2003
  • Pour immédiatement bonifier les soins à domicile, la CAQ propose d’utiliser une partie des 300 M$ disponibles et de mettre fin à l’incorporation des médecins


Rapport dévastateur du Protecteur du Citoyen : Le bilan de près de 15 années libérales

Le rapport dévoilé ce matin par le Protecteur du Citoyen démontre non seulement l’échec de la réforme Barrette, mais vient dresser le bilan désastreux de 15 années de règne libéral pour le réseau de la santé, estime le député de la Coalition Avenir Québec, François Paradis.

Pour une cinquième année consécutive, le Protecteur du Citoyen dénonce la lenteur du gouvernement libéral à prendre en charge les soins à domicile. C’est un bulletin alarmant pour le ministre Barrette, mais aussi pour Philippe Couillard, qui était ministre de la Santé en 2003 sous le gouvernement de Jean Charest, rappelle François Paradis.

Les constats sont alarmants et méritent qu’on y accorde un suivi adéquat, souligne le caquiste. Rien ne justifie que le nombre de personnes qui reçoivent des services ait diminué et que la durée moyenne d’intervention est à la baisse. La Protectrice évoque même le cas d’une dame âgée souffrant d’Alzheimer, à qui l’aide dont elle bénéficiait a été coupée de 8 heures.

Le député Paradis réclame des gestes concrets et immédiats de Gaétan Barrette. Pourquoi le gouvernement Couillard n’a toujours pas investi 150 millions de dollars par année en soins à domicile, comme il l’avait promis ? Les nombreux patients qui voient leurs heures de soins coupés ou réduits ne méritent pas de faire les frais d’une autre promesse libérale brisée.

Citations :

« Le ministre Gaétan Barrette n’a pas d’autre choix que d’admettre son échec. Personne ne mérite un tel traitement. Notre réseau est actuellement forcé de couper dans les heures accordées aux soins à domicile, alors que le gouvernement libéral incite les patients à rester chez eux. Les soins à domicile réclament de la souplesse, alors que Gaétan Barrette fait du mur-à-mur. C’est une situation qui ne peut plus durer »

 

« Le ministre a annoncé des surplus de 300 millions de dollars disponibles pas plus tard que la semaine dernière. Combien de ces 300 millions seront investis immédiatement pour régler un problème dénoncé par le Protecteur du citoyen depuis 5 ans ? Le gouvernement libéral n’a pas réussi à soulager le réseau de la santé et à mettre le patient au cœur de ses priorités. Nous en avons un autre exemple aujourd’hui »

 

– François Paradis
député de Lévis, porte-parole de la CAQ en matière de santé et services sociaux