Actualité

Malgré les avertissements des médecins : Philippe Couillard refuse de fixer à 21 ans l'âge légal pour l'achat de cannabis


En bref, selon la CAQ :

  • Philippe Couillard refuse de rassurer les parents du Québec en affirmant que l’âge légal pour l’achat de cannabis sera fixé à 21 ans
  • Philippe Couillard doit profiter de la présence de la première ministre de l’Ontario pour organiser un front commun et exiger que le fédéral cède son champ fiscal aux provinces


Malgré les avertissements des médecins : Philippe Couillard refuse de fixer à 21 ans l’âge légal pour l’achat de cannabis

Contrairement à Philippe Couillard, qui refuse toujours de dévoiler son cadre réglementaire pour la légalisation du cannabis, le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, est catégorique : l’âge légal pour acheter du cannabis au Québec doit être de 21 ans.

François Legault est d’avis que le cannabis détruit des vies. C’est la raison pour laquelle il se range derrière plusieurs associations médicales, dont l’Association des médecins psychiatres, qui rappellent qu’entre 18 et 21 ans, le cerveau des jeunes est toujours en développement. Pour s’assurer qu’il y ait le moins de jeunes possibles qui consomment du pot, il faut fixer l’âge légal à 21 ans.

De son côté, le porte-parole caquiste en matière de justice, Simon Jolin-Barrette, a demandé à M. Couillard de profiter de la présence aujourd’hui à l’Assemblée nationale de la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne pour mettre en place un véritable front commun des provinces, non seulement pour avoir une juste part, mais pour obtenir totalement le champ fiscal du fédéral sur les ventes de cannabis. Le député de Borduas a rappelé que la légalisation du cannabis va exercer une pression importante sur les finances des provinces, notamment en santé, en sécurité publique et en prévention.

Citations :

« Dans 9 mois, le cannabis va être légal. Comme beaucoup de parents, je suis inquiet. La consommation de cannabis a des effets dévastateurs sur la réussite des jeunes à l’école. Pire, des jeunes qui consomment du cannabis développent des maladies mentales, comme la schizophrénie. À mon avis, légaliser la consommation de cannabis pour les jeunes de 18 à 21 ans, ce serait envoyer le signal que ce n’est pas si dangereux que ça pour leur santé. Philippe Couillard doit mettre fin à l’incertitude et fixer l’âge légal pour acheter du cannabis à 21 ans »

– François Legault
député de L’Assomption, chef de la CAQ

« La légalisation va entraîner de nouvelles dépenses importantes et ce sont toutes les provinces qui vont ramasser la facture. Nous avons besoin du champ fiscal d’Ottawa pour payer la facture des nouvelles dépenses attachées à la légalisation du cannabis. Philippe Couillard doit profiter de la présence de Mme Wynne pour annoncer un front commun avec l’Ontario pour mener le combat face à Ottawa »

– Simon Jolin-Barrette
député de Borduas, porte-parole de la CAQ en matière de justice