Actualité

1 000 $ par année en taxes sur l’essence : Les familles montréalaises méritent des baisses d’impôts


En bref, selon la CAQ :

  • Selon la Fédération canadienne des contribuables, un automobiliste montréalais paie jusqu’à 1 000 $ par année en taxes sur l’essence
  • Une fois de plus, le Québec brille… pour les mauvaises raisons
  • Philippe Couillard doit réduire immédiatement de 1000 $ les impôts des familles montréalaises qui ont subi augmentation sur augmentation depuis 2014


1 000 $ par année en taxes sur l’essence : Les familles montréalaises méritent des baisses d’impôts

Réagissant au rapport dévoilé jeudi par la Fédération canadienne des contribuables (FCC), selon lequel l’automobiliste montréalais moyen paie près de 1 000 $ par année en taxes sur l’essence, le député de la Coalition Avenir Québec, François Bonnardel, réitère la nécessité de baisser les impôts des familles montréalaises, étouffées non seulement par les hausses libérales de taxes et tarifs, mais également par celles sur l’essence.

Bonnardel n’en revient tout simplement pas : non seulement les Québécois sont les plus imposés en Amérique du Nord, mais voilà que les automobilistes de Montréal paient plus cher à la pompe que ceux de toutes les grandes villes au Canada, selon la FCC.

Cette étude est un autre pavé dans la mare du gouvernement Couillard, qui a déjà augmenté en moyenne de 817 $ le fardeau fiscal des Québécois depuis son arrivée au pouvoir. Comment compte-t-il expliquer aux familles montréalaises qu’elles ne méritent pas des baisses d’impôts de 1 000 $, comme le réclame la CAQ depuis des mois déjà ?

Citations :

« Cette étude démontre une fois de plus à quel point les grands oubliés de ce gouvernement libéral, ce sont les familles. Étouffées jusqu’au cou déjà, elles apprennent aujourd’hui que c’est près de 1 000 $ en taxes sur l’essence qu’elles paient aux différents paliers de gouvernement. Les libéraux sont au pouvoir depuis pratiquement 15 ans, ils sont entièrement responsables de ce fiasco. À la CAQ, on souhaite aider nos familles qui sont surtaxées par ce gouvernement libéral, en leur donnant de l’oxygène. Jusqu’à quand Philippe Couillard continuera-t-il d’ignorer l’évidence ? »

 

– François Bonnardel
député de Granby, porte-parole de la CAQ en matière de finances publiques