Bureaucratie scolaire : Les parents doivent pouvoir choisir l’école de leurs enfants

 

 11 avril 2017

La Coalition Avenir Québec interpelle le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, pour que les commissions scolaires ne puissent plus imposer aux parents le choix de l’établissement scolaire fréquenté par leurs enfants, a déclaré le député de Chambly, Jean-François Roberge.

Les commissions scolaires sont un obstacle bureaucratique injustifié à la liberté de choix des parents. La CAQ l’a démontré à nouveau, mardi, alors que M. Roberge était accompagné de parents qui désirent que leurs enfants puissent fréquenter une école en dehors des limites territoriales de leur commission scolaire. Le député caquiste a notamment déploré que les critères de proximité et de fratrie ne soient même pas considérés.

ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE DANS LANAUDIÈRE

 

 11 avril 2017

Publié le 10 avril 2017

(Repentigny) – Selon des documents obtenus par la CAQ en vertu de la Loi sur l’accès à l’information, les 28 881 patients orphelins inscrits au guichet d’accès à un médecin de famille dans la région de Lanaudière doivent attendre en moyenne de 356 à 633 jours avant de trouver un médecin de famille. Ce n’est pas tout : pour 88 % de ces patients (25 362), l’attente est interminable, puisqu’ils sont classés « hors délais ».

Le délai maximum de prise en charge a même été de 1 662 jours pour un patient de la région classé urgent, soit 4,5 années d’attente !

CITATIONS :

«Nous sommes très loin des promesses libérales du gouvernement de Philippe Couillard dont les cibles établies par Gaétan Barrette pour la région de Lanaudière étaient de 30 à 90 jours. Le plan libéral et la réforme du ministre de la Santé ne fonctionnent tout simplement pas!» s’insurge, madame Lavallée.

«Les familles de la région ne peuvent patienter près de 21 mois avant de trouver un médecin de famille. J’invite donc toutes les citoyennes et tous les citoyens de ma circonscription qui sont sans médecin de famille à compléter le formulaire jeveuxunmedecin que vous retrouverez sur le site www.jeveuxunmedecin.com. Une liste de ces demandes sera remise au ministre de la Santé.

Violence conjugale : François Legault réclame un nouveau plan d’action rapidement

 

 11 avril 2017

Alors que le plan d’action du gouvernement libéral pour lutter contre la violence conjugale vient à échéance cette année, Philippe Couillard ne semble aucunement pressé à en déposer un nouveau, a dénoncé le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault.

Talonné par M. Legault, le premier ministre a dit qu’il attendra encore un an avant de présenter un nouveau plan. Pour le chef de la CAQ, c’est beaucoup trop long. Philippe Couillard doit faire de ce dossier une priorité et déposer un plan d’action dans les plus brefs délais.