Actualité

Organisateur libéral passé à la CAQ : Les libéraux diabolisent ceux qui ne pensent pas comme Philippe Couillard


En bref, selon la CAQ :

– Le ministre libéral François Blais prétend qu’il y a un « bon côté » et un « mauvais côté » dans le débat sur l’immigration.
– L’ex-libéral Vincent Caron n’a fait que dire tout haut ce que bien des libéraux pensent tout bas concernant le malaise identitaire de Philippe Couillard.


Les libéraux poursuivent leur campagne de diabolisation de tous ceux qui ne sont pas d’accord avec Philippe Couillard et qui ont le courage de dénoncer son malaise identitaire, a déclaré la députée de la Coalition Avenir Québec, Nathalie Roy.

Mme Roy réagissait à la déclaration malhabile tenue samedi par le ministre responsable de la Capitale-Nationale François Blais qui, appelé à commenter la désaffection du président de l’association libérale de Portneuf Vincent Caron au profit du parti de François Legault, a pourfendu ses convictions personnelles, tout en soutenant qu’il y a un « bon » et « mauvais » côté.

Rappelons que la CAQ propose de faire passer le nombre d’immigrants de 50 000 à 40 000, tout en conservant l’entièreté des budgets qui leur sont actuellement consacrés pour leur intégration.

Citations :

« Le Parti libéral sort une fois de plus les épouvantails. Après avoir accusé François Legault de “souffler sur les braises de l’intolérance”, voilà que le parti de Philippe Couillard détermine qu’il y a un bon et un mauvais côté. Je ne suis pas d’accord avec la position des libéraux, mais je considère quand même qu’ils ont le droit de l’exprimer. La diabolisation de Vincent Caron par François Blais est probablement liée au fait que plusieurs sympathisants libéraux pensent exactement la même chose que lui sur le malaise identitaire du premier ministre. J’ai un message pour le gouvernement libéral : personne ne nous fera taire »

– Nathalie Roy
députée de Montarville, porte-parole de la CAQ en matière d’immigration