L’école de 4 à 18 ans : La CAQ veut votre avis

 

 5 mai 2016

La Coalition Avenir Québec souhaite connaître l’opinion de la population sur sa proposition d’instaurer l’école de 4 à 18 ans, une tendance observée mondialement.

Il suffit seulement de se rendre au www.ecole4-18.com.

N’oublions pas qu’au Québec, douze mille jeunes décrochent chaque année sans avoir obtenu de diplôme.

Pour la CAQ, il s’agit d’un enjeu économique majeur, mais il s’agit surtout d’un drame humain.

C’est pourquoi la formation de François Legault croit qu’il faut investir dans des services spécialisés, mais surtout instaurer l’école de 4 à 18 ans.

D’ailleurs, cette proposition fait beaucoup réagir depuis quelques semaines. C’est le cas notamment de la chroniqueuse à La Presse, Lysiane Gagnon.

« Arrive enfin un parti politique – la Coalition Avenir Québec – qui se donne l’éducation comme première mission. Et que se passe-t-il? Les libéraux et les péquistes, qui n’ont jamais rien de novateur à proposer à ce chapitre, s’entendent comme larrons en foire pour ridiculiser cette initiative. Quel spectacle désolant que de voir les représentants en éducation des deux grands partis tomber à bras raccourcis sur le seul parti qui ait l’audace de vouloir remédier un tant soit peu au fléau du décrochage! », soutient-elle.

Toujours aucun lit supplémentaire à l’hôpital Pierre-Le Gardeur

 

 5 mai 2016

La députée Lise Lavallée a interpellé le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, lors de l’étude des crédits du ministère de la Santé et des Services sociaux à propos de l’agrandissement de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur dans Lanaudière.

Le projet, qui prévoit l’ajout de 250 lits, a été annoncé en 2010 par les libéraux, puis réitéré en 2012 par le gouvernement péquiste.

Il est important de souligner que l’Hôpital Pierre-Le Gardeur est un point névralgique en ce qui a trait aux soins de santé dans le sud de Lanaudière.

« Nous vivons un engorgement majeur et cela ne pourra que s’aggraver compte tenu de l’accroissement et du vieillissement de la population. Le temps d’attente à l’urgence est l’un des pires au Québec, soit plus de 20 heures, et il n’y a aucun hôpital au Québec où le nombre des personnes qui quittent l’urgence avant d’avoir rencontré un médecin, est aussi important. De plus, d’ici 2031, la population du sud de Lanaudière augmentera de 66 000 personnes soit 24 % de plus », a indiqué Lise Lavallée à l’Hebdo Rive-Nord.

Le 22 février dernier, le chef de la CAQ, François Legault, pressait le gouvernement Couillard de prévoir ces lits supplémentaires dans ses plans d’optimisation. Rien en ce sens n’a été fait depuis.