Agriculture

Sylvie D'Amours réclame le maintien intégral de la gestion de l'offre


Sylvie D’Amours réclame le maintien intégral de la gestion de l’offre

La députée de Mirabel, Sylvie D’Amour, a réclamé, lors de l’audition de la motion du mercredi de la CAQ, le maintien intégral de la gestion de l’offre.

La rumeur veut que le Canada s’apprête à céder 10 % de son marché laitier aux Américains dans le cadre de l’accord de Partenariat transpacifique (PTP), ce qui a créé une onde de choc chez les producteurs de lait qui croient qu’une telle brèche ferait diminuer non seulement leur production, mais également le prix de leur produit.

« Je tente de me mettre à la place des producteurs. Le sort de leur ferme se joue à Atlanta, où des négociateurs discutent de mettre en péril leur avenir, leur fond de pension, leur relève, et plus encore, une partie de leur identité, une partie de ce qui les défini, soit être un producteur agricole qui contribue à nourrir la population avec des produits et des pratiques qui sont à l’avant-garde. La fin de gestion de l’offre met en périls tous les efforts de ces producteurs depuis la mise en place de ce système», dénonce Sylvie D’Amours.